Menu

 Le Musée d'Arts Modernes ou Palais de Tokyo


Le palais de Tokyo est l’un des trois édifices permanents de l’exposition de 1937 à Paris.

Le projet validé des architectes Dondet, Aubert, Viard, et Dastugue est composé de deux ailes symétriques, reliées entre elles par un grand péristyle, de part et d’autre d’un axe perpendiculaire à la seine sur lequel est situé le miroir d’eau. L’enveloppe externe du bâtiment est entièrement en marbre. Les bas-reliefs intitulés « Allégorie à la gloire des arts » sont d’Alfred Janniot. La statue centrale représentant « La France » est d’Antoine Bourdelle. Les portes en bronze sont de Szabo et R. Subes.

Il est dénommé « Palais de Tokyo » du nom du quai de TOKIO (actuelle Avenue de New-York) sur lequel donne sa façade sud.

Après l’exposition de 1937, l’immense fresque de Raoul Dufy « La fée électricité » qui se trouvait dans le palais de la lumière, prendra place dans ce musée.

Ce bâtiment pur style Art Déco fut inauguré le 24 Mai 1937. 

Le peintre Raoul Dufy reçoit deux commandes dans le cadre de l’exposition de 1937 à PARIS. Le bar fumoir du nouveau palais de Chaillot et le décor du palais de l’électricité et de la lumière édifié par R. Mallet Stevens et financé par la Compagnie Parisienne de Distribution d’Electricité. Le thème est : « Mettre en valeur le rôle de l’électricité dans la vie nationale ». Il s’appuie sur la grande aventure de l’électricité de l’antiquité aux applications scientifiques du XXème siècle. La fresque est composée de 250 panneaux de contreplaqué totalisant une surface de 624m2. Les dessins sont exécutés à l’encre de chine et les couleurs à la peinture à l’huile. Il faudra à R. Dufy un an de travail avec son frère et deux assistants, dans un hangar de la centrale électrique de St Ouen pour finir l’œuvre. 

Après l’exposition de 1937, la fresque sera démontée, remisée et finalement offerte par EDF en 1964 au musée d’art moderne de la ville de Paris où elle se trouve à présent.

Revue LUX n°235
Article sur l'éclairage de la fresque de Raoul Dufy

Jean-Jacques Le Moellic - Jean-Michel Berthod

Go to top

Affiche JEP 2019

MEGE participe aux Journées Européennes du Patrimoine 2019.

Pour venir visiter notre conservatoire, cliquez sur le lien