Menu

 André Marie Ampère
Le Père de l'électrodynamique


Né en 1775. à Lyon, André-Marie Ampère développe, très jeune, une grande curiosité intellectuelle. Il se passionne pour les mathématiques et compose un traité de géométrie conique à seulement 13 ans.

Malgré le tumulte de période révolutionnaire, il parvient à poursuivre ses études et devient professeur de mathématiques. Il enseigne à l'École Polytechnique de Paris, devient ensuite Inspecteur général de l'Université, puis membre de l'Académie des Sciences au Collège de France. Au-delà de son parcours académique, c'est sa découverte de l'électrodynamique qui lui vaudra honneur et gloire.

Un encyclopédiste et chercheur né

Ampère est l'exemple même du savant à la fois inventeur et précurseur, et son apport à l'évolution des sciences est capital.

Ampère s'est intéressé à de nombreux domaines des sciences tels que l’électricité, le magnétisme, les affinités chimiques, l’histoire naturelle, la botanique ; il s'est aussi intéressé à la poésie et à la métaphysique. Ses principales découvertes concernent l'électromagnétisme et la chimie. Ampère a également abordé les mathématiques, notamment la théorie des probabilités et l'étude de l'intégration des équations aux dérivées partielles.

En 1820, à partir de l'expérience de Hans Christian Ørsted, il étudie la relation entre magnétisme et électricité. Il découvre que la direction dans laquelle se déplace l'aiguille d'une boussole dépend de la direction du courant électrique qui circule à proximité et en déduit la règle dite du « bonhomme d'Ampère » : le bonhomme est couché sur le conducteur ; le courant, qui va par convention du plus vers le moins, le parcourt des pieds vers la tête ; il a les yeux dirigés vers l'aiguille aimantée. Le pôle nord de cette aiguille se déplace alors vers sa gauche. Cette règle se représente aussi par la règle de la main droite : si l'on écarte les trois premiers doigts de la main droite de sorte que le majeur indique la direction du champ magnétique et le pouce celle du mouvement, le courant circule alors dans la direction indiquée par l'index.

La loi d'Ampère la plus connue est celle de l'électrodynamique. Elle décrit les forces que deux conducteurs parallèles parcourus par des courants électriques exercent l'un sur l'autre. Si le sens du courant est le même dans les deux conducteurs, ceux-ci s'attirent ; si le courant se déplace dans des sens opposés, les conducteurs se repoussent. Il décrit également la relation qui existe entre la force du courant et celle du champ magnétique correspondant. Ces travaux fondent l'électrodynamique et influencent considérablement la physique du XIXe siècle.

Ampère interprète le phénomène du magnétisme par la théorie du courant moléculaire, selon laquelle d'innombrables particules minuscules, chargées électriquement, seraient en mouvement dans le conducteur. Cette théorie est rejetée par les scientifiques de son époque et ne parvient à s'imposer que soixante ans plus tard avec la découverte des électrons.

A l'origine du vocabulaire électrique

Ampère émet l'hypothèse que les molécules des corps sont l'objet de "Courants particulaires", posant ainsi les bases de la théorie électronique de la matière.

Au fil de ses travaux, Ampère invente des mots nouveaux : le "Courant" électrique, la "Tension"... Il met au point et réalise divers outils ingénieux, d'une immense portée pratique : des appareils de mesure électrique : l'ampèremètre pour l'intensité, le voltmètre pour la tension et de multiples innovation telles que le solénoïde, l'électroaimant, le télégraphe de type électromagnétique, une machine électrique  induction, etc.

En hommage à ses travaux, son nom sera donné, près d'un demi-siècle plus tard en 1960, à l'unité de mesure de l'intensité du courant électrique. Gustave Eiffel le choisira pour faire partie des 72 savants français à avoir leur patronyme inscrit sur la tour Eiffel.

Rédaction : Jean-Michel Berthod

Sources : Wikipédia, Vivre EDF online (Mars 2017)

Go to top

Affiche JEP 2019

MEGE participe aux Journées Européennes du Patrimoine 2019.

Pour venir visiter notre conservatoire, cliquez sur le lien